Pourquoi faire des discussions à visée philosophique avec les enfants ?

Quel que soit leur âge, les enfants sont des êtres libres, ils développent une pensée réflexive, créative et critique. Dans les structures de loisirs, ils sont amenés, collectivement, à découvrir des activités, des situations, et à vivre des expériences.  Mais « l’expérience vécue ne se transforme pas spontanément en savoir maîtrisé et utile. Encore faut-il qu’elle soit reprise, réfléchie, analysée. » (F. Audigier, didactique des sciences sociales, université de Genève).

Formation les 3 et 4 mai 2018, suivi d’une journée d’analyse de pratiques le 20 septembre 2018, à Bron (69) organisée par les Francas Auvergne Rhône-Alpes.

Voir le programme complet

L’été ça nous anime ! – Le film !

Au cours du mois de juillet 2017, une équipe de tournage  « L’été, ça nous anime !» s’est déplacée dans 10 départements pour aller à la rencontre de près de 700 enfants issus de 35 centres de loisirs éducatifs. Le film réalisé présente le point de vue des enfants (et de quelques adultes : animateurs, directeurs, élus…) sur leurs vacances au centre de loisirs. Voici quelques paroles d’enfants amenés à s’exprimer sur leur centre de loisirs éducatifs :

« Moi, ça me fait du bien d’être sans mes parents ! »,
« Ici, c’est comme l’école mais on apprend en s’amusant ! »,
« Tant qu’on est avec nos amis, c’est cool ! »,
« Ils savent ce que l’on aime et ils veulent nous faire découvrir ! »

Lancé à compter du 21 mars 2018 à l’occasion du printemps sous forme de bande annonce, ce film est composé de 6 parties selon les entrées éducatives du site internet des centres de loisirs éducatifs, qui seront dévoilées chaque mercredi.

Le Défenseur des droits présente au Sénat son avis sur l’âge du non-consentement

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a été , par le groupe de travail de la commission des lois du Sénat sur les infractions sexuelles commises à l’encontre des mineurs.

Le Défenseur des droits a considéré, au cours de son audition, qu’il ne fallait pas apporter de réponse législative hâtive en réaction à l’actualité judiciaire récente compte tenu  d’une part, du manque de données sur les violences, notamment sexuelles, commises à l’encontre des mineurs et d’autre part, de l’existence de réponses pénales  pour réprimer ces infractions. Le Défenseur des droits estime qu’une étude d’impact d’une modification législative est incontournable avant toute décision, notamment au regard de l’intérêt supérieur des mineurs. La prise en compte des différents points de vue, en particulier celui des enfants et adolescents victimes, est nécessaire.

Voir l’article complet

Les semaines de la petite enfance

Depuis 10 ans, les Semaines de la Petite Enfance titillent la curiosité, chatouillent les émotions des tout-petits (et des plus grands), avec des spectacles, des ateliers et des rencontres qui leurs sont dédiés.

26 communes dans le Finistère accueillent cette 10è édition !

Voir le programme qui peut donner des idées pour d’autres lieux …