Qui sont les jeunes de France ?

Qui sont les jeunes de France ? Que veulent-ils ? Que votent-ils ? À l’occasion de la sortie de son nouvel essai, Politiquement jeune (Éd. de l’Aube / Fondation Jean-Jaurès), Anne Muxel, directrice de recherches au CNRS (Cevipof/Sciences Po) et administratrice de la Fondation Jean-Jaurès, en a débattu à la Fondation.

Dans un moment où 46 % des moins de 35 ans considèrent que d’autres systèmes politiques peuvent être aussi bons que la démocratie (enquête Fractures françaises 2018), Anne Muxel dresse dans son nouveau livre un portrait de la jeunesse française, de ses attentes, de son rapport à la société et à la politique. Elle l’a présenté lors d’un échange public avec Marinette Valiergue, membre du mouvement citoyen « À nous la démocratie ! » et animé par Jérémie Peltier, directeur des études de la Fondation Jean-Jaurès.

Voir la vidéo de l’échange

Enquête Unicef : Dès 6 ans , la découverte des inégalités sociales…

L’Unicef publie le 8 novembre une vaste enquête portant sur 26 000 jeunes de 6 à 18 ans. Elle montre que les jeunes des quartiers populaires sont davantage en but aux privations et aux moqueries. Autre apport de cette étude : un fort effet de genre repérable dès l’enfance et une alerte sur le sentiment d’homophobie.

Voir l’article complet dans le café pédagogique

Éducation populaire à l’ère du numérique

Ce document  de l’Injep (Institut National de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire) se présente comme un rapport exploratoire. Il s’appuie sur une démarche de recherche documentaire, d’entretiens et d’observation. Il pose la première pierre d’un questionnement plus large sur les mutations des pratiques et du système d’acteurs de l’éducation populaire, en évoquant par touches successives quelques aspects de la relation entre éducation populaire et numérique (histoire, pratiques, acteurs, principes). Il nécessite cependant d’être prolongé et il a déjà trouvé une partie de son prolongement dans un projet de recherche collectif en cours de réalisation qui donnera lieu à un rapport à la fin de l’année 2019.

Droits de l’enfant : les principales recommandations de Jacques Toubon

Le Défenseur des droits en appelle à une meilleure protection juridique des enfants en bas âge, de la naissance à six ans, alors qu’une nouvelle tentative d’interdire des châtiments corporels doit être débattue à la fin du mois à l’Assemblée.

Mardi, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, le Défenseur des droits dévoile son rapport sur les droits «des enfants de la naissance à six ans.»En France, on en compte environ cinq millions. Comment les politiques publiques s’organisent-elles pour garantir les droits de ces tout-petits ? Y parviennent-elles dans tous les domaines de leur vie ? A en croire les vingt-six recommandations de Jacques Toubon, la France peut mieux faire. Zoom sur cinq d’entre elles.

Voir les recommandations… (Libé)

Cinq films d’animation pour montrer aux enfants que nos différences sont des forces

Cinq films d’animation pour montrer aux enfants que nos différences sont des forces et qu’il est par conséquent essentiel de s’accepter comme nous sommes et que nous avons notre place sur cette Terre. 🙂

Ces 5 vidéos transmettent également un message de tolérance et de bienveillance.

Voir les films