Alcool, sexe, drogue… L’inquiétant retour du « test de pureté »

Les adolescents en raffolent. Le « test de pureté » revient aujourd’hui à travers les réseaux sociaux. Une tendance « malsaine » nous alerte le docteur Christophe Cutarella, psychiatre et addictologue à Marseille.

Les adolescents en raffolent. Le « test de pureté » était à la mode au début des années 2000 : il s’agissait, entre autres, du fameux « Griffor »,testé par plus de dix millions de personnes.

Il revient aujourd’hui à travers les réseaux sociaux, revu et corrigé par un geek originaire de Bretagne surnommé « Boudah ». Cette nouvelle mouture du « test de pureté », qui se veut « une version plus complète et plus actuelle » que la précédente selon le webmaster, consiste, en une cinquantaine de questions portant sur les thèmes de l’alcool, du sexe, de l’hygiène, de la morale et de la drogue, à évaluer notre taux de « pureté », mais surtout celui d’ »impureté ».

Lire la suite

Etats Unis : des enfants de parents anti-vaccins réclament le droit à être vaccinés

Mes parents pensent que les vaccins sont une espèce de complot du gouvernement. A cause de leurs convictions, je n’ai jamais été vacciné contre rien, Dieu sait comment je suis encore vivant.

Suite à ses propos, un petit mouvement d’adolescents réclamant le droit à être vacciné s’est formé et a gagné différents Etats américains. Ces jeunes souhaitent notamment se protéger contre des maladies potentiellement mortelles telles que l’hépatite ou la rougeole.

Lire

Assemblée générale de l’Anacej

Rendez-vous le vendredi 7 juin à Nantes pour l’Assemblée générale de l’Anacej.

Le vendredi 7 juin 2019, l’Anacej vous donne rendez-vous à Nantes pour 1 journée placée sous le signe de la participation des enfants et des jeunes. Assemblée générale de l’association, remise des 9èmes Prix Anacej des jeunes citoyens, 14ème Rencontre des élu-e-s et professionnel-le-s en charge de la jeunesse, incontournable !

A l’invitation de de Johanna Rolland, Maire de Nantes et Nicolas Martin, Adjoint au Maire de Nantes, Délégué à la Jeunesse et administrateur de l’Anacej, l’ensemble du réseau de l’Anacej se retrouvera le 7 juin à Nantes pour l’un des temps forts de l’année.

Voir et s’inscrire

Même les colos sont trop chères pour les enfants des familles modestes

L’association La Jeunesse au plein air a dévoilé les résultats d’une enquête Ifop sur les colonies de vacances. Coût du séjour et manque d’information sont les premières raisons d’une baisse majeure des fréquentations.

Les colonies de vacances ne sont plus une pratique de masse. C’est ce que montrent les résultats d’une enquête Ifop révélée ce jeudi par l’association La Jeunesse au plein air, qui a pour mission de faciliter l’accès des enfants aux vacances et aux loisirs. L’étude, réalisée sur un échantillon de 400 enfants âgés de 7 à 12 ans et sur 1 003 parents, montre que seul un quart des personnes de cette tranche d’âge sont déjà allés en colonie de vacances. En 2018-2019, plus d’1,4 million d’enfants sont partis en séjour collectif. Et les joies de la colo sont surtout connues des enfants issus des catégories socioprofessionnelles supérieures (32% contre seulement 20% pour les milieux populaires).

Voir l’article complet de Libé