Le « Momo Challenge », une invention médiatique qui n’a jamais vraiment existé

Cette légende urbaine sordide et potentiellement mortelle avait largement été relayée par la presse à l’été 2018, provoquant un début de panique.

Voir l’article publié dans la lettre le 27 septembre 2018 : http://lettre.lesfrancas.net/momo-challenge-l…ngereux-des-ados/

Le « Momo Challenge » n’existe pas. C’est le message passé par plusieurs associations britanniques, qui tirent la sonnette d’alarme dans un article du Guardianpublié le 28 février. Il n’y a « aucune preuve confirmée dans ce pays de suicide lié à Momo », épingle un porte-parole des Samaritans, équivalent anglais de la Croix-Rouge autant qu’à SOS-Amitié. Aucune preuve de la réalité de ce « Momo Challenge » non plus selon la National Society for the Prevention of Cruelty to Children (NSPCC). Le UK Safer Internet Centre (Centre pour un Internet plus sûr) va même jusqu’à parler de « fake news »et de « mythe ».

Voir l’ensemble de l’article

Création d’un guide à l’attention des animateurs et des éducateurs sportifs qui interviennent auprès des enfants et des jeunes

Le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse et le ministère des sports ont créé un guide à l’attention des animateurs et des éducateurs sportifs qui interviennent auprès des enfants et des jeunes.

L’objectif du guide, dont les travaux ont été coordonnés par la direction de la jeunesse , de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA) en lien avec la direction des sports, est de donner des clés aux animateurs, animatrices, éducateurs, éducatrices et responsables de structures (accueil collectifs de mineurs, structures sportives), des outils pour mieux prévenir et mieux traiter les questions et les difficultés liées à la sexualité des enfants et des adolescents.

Il s’inspire de l’expérience menée par la DDCSPP du Tarn et le Conseil Général du Tarn au début des années 2010 avec le guide « Amours et Sexualités des adolescents ».

Voir et télécharger le guide

La citoyenneté numérique… et votre enfant: ce que tout parent a besoin de savoir et de faire (2019)

À l’école, à la maison, dans notre vie quotidienne, on nous apprend à tous à être des citoyens responsables; mais aujourd’hui, il est essentiel que nos enfants et nous-mêmes devenions aussi des citoyens numériques.

Le Conseil de l’Europe a préparé le présent guide pour vous aider :
à mieux comprendre la citoyenneté numérique et ses effets sur les comportements en ligne;
à parler de la citoyenneté numérique avec vos enfants;
à agir pour aider vos enfants à maîtriser les compétences indispensables à la citoyenneté numérique;
à encourager les établissements scolaires de vos enfants à s’associer avec compétence à l’éducation à la citoyenneté numérique.

Voir le site et élécharger la plaquette

Le cerveau de l’adolescent : un grand chantier

Que se passe-t-il dans la tête des ados ? David Gourion, psychiatre et docteur en neurosciences nous explique qu’au-delà des changements psychologiques, c’est une tempête cérébrale qui se joue dans la tête des 12-25 ans. L’anticipation des conséquences des actes est en défaut chez les adolescents du fait de leur câblage neuronal en cours d’élaboration. Ainsi, ils ont tendance à sous-estimer les risques et à faire preuve d’impulsivité. La maturité s’acquiert avec le temps et grâce à l’empathie de leur entourage.

Voir le site et la courte vidéo

Contribution du Cnajep au débat sur le service national universel

Depuis deux ans, le Cnajep (Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire) est en veille, en analyse et en discussion avec les pouvoirs publics sur le projet de SNU (Service National Universel). Les associations membres du Cnajep s’accordent à dire que le SNU ne doit pas occulter d’autres dispositifs de politique jeunesse. A quelques jours du début des 13 préfigurations de la phase de cohésion (1.1) du SNU, le Cnajep entend réaffirmer des principes forts et confirmer des points de vigilance sur cette phase.

Lire la position du Cnajep (dont les Francas sont membres actifs)