Précarité et solidarités chez les jeunes Européens

À l’occasion du Festival des solidarités, organisé par le Secours Populaire du 19 au 21 octobre, l’association et Ipsos ont réalisé une enquête auprès des jeunes Européens (France, Italie, Grande-Bretagne et Pologne), afin de mieux comprendre la manière dont ils perçoivent et parfois vivent la précarité au quotidien, et la manière dont les solidarités s’organisent autour de cette question préoccupante pour l’avenir de l’Europe.

Lire la suite

5 règles d’or pour lire aux tout-petits (et aux petits !)

L’auteure de l’article explique qu’avant d’avoir été en formation sur la lecture aux tout-petits, elle pensait savoir lire. Mais ça, c’était avant…

« J’en suis ressortie avec quelques règles d’or que je m’efforce de conserver avec mon Lutin. Je vous propose donc les 5 règles d’or pour lire aux tout-petits »

Lire l’article

L’Insee compte 8,8 millions de pauvres en France

Ce taux monte à 19,8% pour les moins de 18 ans. Autrement dit, un enfant sur cinq en France est pauvre.

Sont considérés comme pauvres celles et ceux qui perçoivent moins de 1.026 euros par mois (pour une personne seule), c’est-à-dire moins de 60% du revenu médian de la population.

Le taux de pauvreté globale est en légère baisse, de 0,2 point par rapport à celui constaté en 2015, ce qui selon l’Insee « s’explique principalement par la mise en place de la prime d’activité » – une aide aux travailleurs à revenus modestes créée début 2016.

Lire l’article

Les lycéens préfèrent le bénévolat à la politique

Selon une enquête du Conseil national d’évaluation du système scolaire, plus de 40 % des élèves de terminale s’impliquent dans des organisations humanitaires ou environnementales.

Non, les jeunes ne se fichent pas de tout. Certes, l’engagement dans des partis politiques ou des syndicats n’a plus leur faveur depuis longtemps mais ils s’intéressent néanmoins à la vie civique. C’est ce que nous apprend l’étude « Bénévolat, projets citoyens, élections, vie du lycée… : les lycéens veulent-ils encore s’engager ? » publiée vendredi 7 septembre par le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), l’un des volets de sa grande enquête nationale sur l’école et la citoyenneté qui porte sur 16 000 collégiens et lycéens et qui sera présentée en 2019.

Lire l’article

Le changement d’heure avec le petit Libé

Dimanche 28 octobre, on change d’heure. On passe à ce qu’on appelle l’heure d’hiver. Il faut reculer sa montre : à 3 heures du matin, il sera 2 heures. Ce sera peut-être la dernière fois. Les personnes qui prennent des décisions pour les pays d’Europe ont en effet décidé qu’on arrêterait de changer d’heure deux fois par an. Pourquoi une telle décision ? Et puis à la base, pourquoi avait-on décidé de changer d’heure ? Existe-t-il un maître ou une maîtresse du temps qui choisit l’heure pour tout le monde ? Tic, tac, tic, tac, ne tarde pas à découvrir ce numéro.

Voir le numéro