Le bien-être des élèves

Le Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA) cherche non seulement à évaluer ce que les élèves savent en sciences, en compréhension de l’écrit et en mathématiques, mais aussi à déterminer ce qu’ils sont capables de faire avec ces connaissances. Les résultats de l’enquête PISA révèlent la qualité et l’équité de l’apprentissage dans le monde entier, et offrent aux professionnels de l’éducation et aux responsables politiques la possibilité de découvrir les politiques et pratiques d’autres pays et de s’en inspirer.

Voir la partie du rapport concernant le bien-être

Congrès mondial sur la justice pour enfants 2018

Sous le haut patronage de l’UNESCO, le Congrès Mondial sur la justice pour Enfants aura lieu du 28 à 30 mai 2018 et traitera les trois problématiques suivantes:
➜ La tendance mondiale impliquant la participation des enfants aux
activités extrémistes violentes et les réponses envisageables;
➜ La nécessité d’identifier davantage de moyens efficaces pour réduire la délinquance juvénile et la récidive;
➜ Comment améliorer les mécanismes de protection des enfants vulnérables et les stratégies de prévention précoce.

Voir le site, le programme et les inscriptions

Ne renonçons pas à l’éducation populaire

Nadia Bellaoui, secrétaire générale de la Ligue de l’enseignement, Marie-Aleth Grard, vice-présidente d’ATD Quart Monde, Hélène Grimbelle, présidente du Collectif des associations partenaires de l’école (Cape), Liliana Moyano, présidente de la FCPE, et Irène Péquerul, déléguée générale des Francas lancent un appel pour une éducation populaire.

Lire l’appel dans le JDD

Création d’un groupe d’étude Droits de l’enfant et protection de la jeunesse à l’Assemblée nationale

Excellente nouvelle pour les droits de l’enfant ! L’Assemblée nationale vient de mettre en place un groupe d’étude Droits de l’enfant et protection de la jeunesse qui sera coprésidé par les députées Alexandra Louis et Maud Petit. Ce pas en avant pour la promotion des droits de l’enfant dans le travail parlementaire a été possible grâce à l’implication notamment d’Albane Gaillot et de Guillaume Gouffier-Cha. Lors du colloque « Pour une République garante des droits de l’enfant – Quelle stratégie ? Quelle politique ? » organisé par AEDE le 19 octobre dernier au Palais Bourbon, ces deux députés s’étaient effectivement engagés à créer un espace de débat centré sur l’enfance et la jeunesse.

Lire la suite

Colloque « école et droits de l’enfant »

Quand on évoque les droits de l’enfant, de quoi parle-t-on réellement ? Derrière cette expression qui se voudrait galvaudée, quels sont, de fait, les sens de cette notion ?

Ils se déclinent, et ce tout particulièrement depuis 1989, selon deux axes : celui de la protection et celui des libertés. En effet, la Convention internationale des droits de l’enfant pose, en lien avec la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme , la notion de protection spéciale due à l’enfant, d’ « intérêt supérieur » de celui-ci. Sa sécurité, sa santé, son intégrité – physique et morale – doivent être protégées. Parallèlement, ou plutôt concomitamment à cette protection, la défense des libertés de l’enfant est posée d’une façon explicite, que ce soit dans les domaines de l’expression, de la pensée, de la recherche d’informations ou encore de son origine culturelle propre.

Voir le programme