Colloque « école et droits de l’enfant »

Quand on évoque les droits de l’enfant, de quoi parle-t-on réellement ? Derrière cette expression qui se voudrait galvaudée, quels sont, de fait, les sens de cette notion ?

Ils se déclinent, et ce tout particulièrement depuis 1989, selon deux axes : celui de la protection et celui des libertés. En effet, la Convention internationale des droits de l’enfant pose, en lien avec la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme , la notion de protection spéciale due à l’enfant, d’ « intérêt supérieur » de celui-ci. Sa sécurité, sa santé, son intégrité – physique et morale – doivent être protégées. Parallèlement, ou plutôt concomitamment à cette protection, la défense des libertés de l’enfant est posée d’une façon explicite, que ce soit dans les domaines de l’expression, de la pensée, de la recherche d’informations ou encore de son origine culturelle propre.

Voir le programme

Facebook : une mère risque une amende de 10 000 € si elle n’arrête pas de publier des photos de son fils

La mésaventure vécue par cette mère de famille en Italie devrait vous faire réfléchir à deux fois avant de publier des photos de vos enfants sur les réseaux sociaux, surtout sur Facebook. Après avoir publié régulièrement des photos de son fils de 16 ans contre son gré, la mère de famille aurait pris le risque d’avoir une amende de 10 000 euros.

Voir l’article sur le droit à l’image