L’association Jets d’encre

Avec ou sans moyens, avec ou sans aide, mais toujours avec la rage et le plaisir de s’exprimer, les jeunes prennent la parole et créent des journaux dans les lieux de vie qui sont les leurs.
Phénomène unique et majeur, cette presse originale reste néanmoins confrontée à de nombreuses barrières, de l’indifférence à la censure, qui sont autant d’atteintes au droit d’expression des jeunes.

C’est pour cela que Jets d’encre consacre son activité à la reconnaissance et à la défense des journaux réalisés par les jeunes de 11 à 25 ans. L’association se fixe pour objectif de fédérer, de valoriser, de développer et de défendre ces expériences de presse, qu’elles aient pour origine le cadre scolaire et universitaire (collège, lycée, fac) ou non (conseil d’enfants et de jeunes, maison de quartier, association).

Voir le nouveau site

Comment reprendre la main sur sa vie et ses droits numériques

À destination des jeunes utilisatrices et utilisateurs d’Internet, de leurs familles, des enseignants, des éducateurs, des associations… et de tout cybercitoyen responsable, qui souhaitent œuvrer à la construction d’un Internet plus sûr, plus juste et plus transparent pour tous.
Les données personnelles sont une émanation de chaque personne. Dans l’Union européenne, la protection des données personnelles est rattachée à la protection de la vie privée qui est un droit fondamental. Depuis plus de 10 ans, leur utilisation massive, souvent à l’insu des personnes, pose un vrai problème de société.

 

Voir le document

Les opinions au piège de Facebook

Une expérience menée par le site d’information Spicee avec 6 élèves journalistes de Sciences Po. Chacun va créer son profil politisé sur Facebook à l’orée des européennes sur Facebook, fil sur lequel il sera mitraillé de messages virulents. Comment la machine à se faire des amis est en réalité une machine à fabriquer des ennemis.

Voir et entendre l’émission de 18 mn sur France Inter

 

La citoyenneté numérique… et votre enfant: ce que tout parent a besoin de savoir et de faire (2019)

À l’école, à la maison, dans notre vie quotidienne, on nous apprend à tous à être des citoyens responsables; mais aujourd’hui, il est essentiel que nos enfants et nous-mêmes devenions aussi des citoyens numériques.

Le Conseil de l’Europe a préparé le présent guide pour vous aider :
à mieux comprendre la citoyenneté numérique et ses effets sur les comportements en ligne;
à parler de la citoyenneté numérique avec vos enfants;
à agir pour aider vos enfants à maîtriser les compétences indispensables à la citoyenneté numérique;
à encourager les établissements scolaires de vos enfants à s’associer avec compétence à l’éducation à la citoyenneté numérique.

Voir le site et élécharger la plaquette

Un bébé sur trois a une « empreinte numérique » avant sa naissance: est-ce grave?

Non, aucun bébé à naître n’est capable de surfer sur Internet. Pourtant, une récente étude dévoile que 30% des enfants qui résident encore dans le ventre de leur mère ont déjà une « empreinte numérique« . Ils existeraient donc déjà sur internet, sur les réseaux sociaux et le web. Quel est le rapport des parents à Internet et aux écrans ? Quel est celui des plus jeunes enfants ? Pour répondre à ces questions, l’institut GECE a collecté les réponses de 1011 parents grâce à un vaste sondage. Les conclusions de l’enquête dévoilent que 52% des parents déclarent être  « accros » à leur smartphone, que neuf sondés sur dix utilisent Internet tous les jours et que 89% des enfants de moins de 8 ans ont une interaction régulière avec les écrans. Le constat le plus étonnant réside tout de même dans le taux de 30% de bébés pas encore nés qui possèdent déjà une « empreinte numérique ».

Lire la suite