« J’ai des droits, entends-moi ! »

En cette année de trentième anniversaire de la Convention Internationale des droits de l’enfant, le Défenseur des droits Jacques Toubon et son adjointe Geneviève Avenard, Défenseure des enfants, ont lancé une consultation nationale auprès des jeunes et des enfants sur leurs droits.

Cette consultation s’inscrit en réponse aux recommandations du Comité des droits de l’enfant de l’ONU à l’Etat français : « le Comité reste préoccupé par le peu de progrès réalisés s’agissant de garantir systématiquement le respect de l’opinion de l’enfant dans tous les domaines de la vie. […] Il note en outre avec préoccupation que des enfants vulnérables ou marginalisés, comme les enfants faisant l’objet d’un placement administratif et les enfants handicapés, ne sont souvent pas consultés sur les questions qui les concernent […] ».

C’est pourquoi avec la collaboration de près de 50 associations œuvrant dans le champ de la protection de l’enfance, le Défenseur des droits a interrogé 2200 enfants et jeunes lors d’ateliers de travail afin de recueillir leurs réflexions, propositions et recommandations sur la mise en œuvre de leurs droits en France. 7 enfants sur 10 consultés ne connaissaient pas leurs droits et ne s’étaient jamais exprimés.

Le site internet  entendsmoi.defenseurdesdroits.fr qui rend compte de cette consultation  a  pour vocation de relayer l’opinion des enfants sur la réalisation de leurs droits, afin de contribuer à en améliorer l’effectivité.

Prends ta planète en main !

S’il est un sujet qui anime les jeunes d’aujourd’hui, c’est le réchauffement climatique. Ils sont de plus en plus nombreux à s’engager pour la protection de l’environnement et à se mobiliser pour le développement durable. Les résultats des dernières élections européennes ainsi que le mouvement « Fridays for Future », instigué par la jeunesse, soulignent la volonté des jeunes d’agir pour sauver l’humanité et la planète.

Déterminé à soutenir les jeunes dans leur engagement, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) lance aujourd’hui un appel à projets. L’OFAJ est convaincu que les actions émanant de la société civile jouent un rôle crucial dans la lutte contre le réchauffement climatique. En outre, l’investissement politique et social des jeunes générations permet de renforcer la cohésion sociale et intergénérationnelle.

Voir l’ensemble du projet

 

Diversité et Participation

Après le succès des dernières années de l’appel à projets Diversité et Participation, l’OFAJ a décidé de lancer une nouvelle édition en 2020 sous le thème « Vivre l’Europe au quotidien »

Depuis plusieurs années, l’enjeu lié à la diversité des publics et la participation active des jeunes issus de tous horizons occupe une place centrale dans le travail de l’OFAJ. Car l’OFAJ est convaincu de l’impact positif de la mobilité internationale et européenne sur l’insertion sociale et professionnelle des jeunes ayant moins d’opportunités. Si l’objectif premier est donc d’atteindre toujours davantage ces derniers, il est tout aussi important pour l’OFAJ de sensibiliser et de mobiliser les actrices et acteurs de jeunesse ou les multiplicateurices et multiplicateurs intéressés ou engagés dans le domaine Diversité et Participation (multiplicateurices et multiplicateurs du travail social, enseignantes et enseignants, représentantes et représentants du monde politique, des médias, de l’administration ou de la recherche) afin de soutenir l’intégration de ces publics au sein de la société via des projets d’échanges.

Voir l’appel à projet complet

L’engagement actuel ou passé des conseillers dans des conseils de jeunes

INJEP et le Laboratoire CNRS LEST lancent une étude sur l’engagement actuel ou passé des conseillers dans des conseils de jeunes !

Le Laboratoire d’économie et de sociologie du travail (LEST-CNRS et Aix Marseille Université), avec l’appui de l’Institut National pour la Jeunesse et l’Éducation Populaire (INJEP), s’engage dans une enquête nationale visant à dresser le profil sociodémographique des conseillers et conseillères engagés dans des conseils de jeunes, quel que soit l’échelon territorial. Cette enquête vise à étudier les motivations des conseillers à s’engager sur leur territoire, leur rapport aux institutions et les types de compétences acquises.

Voir l’article pour participer