Soutenons nos jeunes ! Gardons Es.P.O.I.R.

L’ Espace Personnel d’Orientation, d’Insertion et de Remobilisation permet aux jeunes décrocheurs d’être acteur de leur réussite

Le dispositif Es.P.O.I.R est un dispositif partenarial qui fonctionne depuis 8 ans au lycée Alfred de Musset à Villeurbanne avec les Francas du Rhône et de la métropole.

Il s’adresse à des jeunes de 16 à 25 ans, sortis du système scolaire sans diplôme, sans solution de formation ni de possibilité d’accès à l’emploi.

Le constat montre que ces jeunes cumulent aussi d’autres difficultés d’ordre social, affectif, familial… qui ne leur permettent pas d’envisager dans l’immédiat et sereinement la construction d’un projet réaliste.

Voir la suite… et participer !

 

Éducation inclusive, un projet de société

Chaque enfant a des besoins éducatifs particuliers mais tous les enfants n’ont pas les mêmes « moyens » pour grandir. Comment agir sur les systèmes éducatifs pour permettre l’inclusion de tous ? Parions sur les dynamiques territoriales pour contribuer à ce projet.

C’est le thème du prochain Congrès de l’ANDEV (Association Nationale des Directeurs de l’Éducation des Villes) les 28, 29, 30 novembre 2018 à Saint-Etienne.

Voir le détail du programme

« Momo Challenge » : le nouveau jeu dangereux des ados

À chaque année son nouveau jeu inquiétant pour les adolescents. Depuis quelques semaines, le « momo challenge » affole les jeunes sur la toile.

Tout commence sur les réseaux sociaux, où est diffusé le numéro du fameux « momo ». Une fois rentré sur WhatsApp, une application de messagerie cryptée, la personne reçoit la photo d’une femme-oiseau au visage déformé, inspiré d’une poupée créée par Link Factory, un artiste japonais.

Le harceleur lui explique qu’il doit réaliser un certain nombre d’actions et de défis plus ou moins dangereux. L’objectif du challenge : une rencontre avec Momo.

Voir la suite de l’article

L’Émancipation comme condition du politique

La participation, « l’empowerment » (le développement du pouvoir d’agir), l’action communautaire et le design social sont autant de modalités contemporaines de l’« agir social » se réclamant d’une perspective citoyenne. Mais cette perspective se heurte à une très grande inégalité de fait qui se traduit par des formes de domination, d’aliénation, d’assujettissement et d’empêchement. L’émancipation est au cœur de projets associatifs, de politiques publiques, de références institutionnelles, mais qu’en est-il de leur perspective citoyenne ? Car si l’émancipation est souvent perçue comme « une évidence », elle est aussi vécue comme un risque, celui de l’immaîtrisable bouleversement de l’ordre des choses. Mais viser l’égal accès des citoyens au politique, c’est inévitablement oser l’émancipation.

Voir l’ouvrage coécrit par deux membres du conseil scientifique des Francas

Les enfants de moins de 5 ans restent les principales victimes de brûlures

On se brûle moins qu’avant, mais les enfants de moins de 5 ans restent les principales victimes de brûlures, note Santé Publique France dans son dernier bilan. Les enfants de moins de cinq ans sont les premières victimes des brûlures, avec pour principal danger les liquides comme l’eau du bain ou le thé, a indiqué le 22 juin 2018 l’agence Santé publique France.