Amine, 12 ans, tabassé pour un « jeu » de cour de récré

Dans l’univers parfois impitoyable des cours de collège c’est, paraît-il, la dernière tendance à la mode. Cela s’appelle la « gardav » : pour un motif futile décrété par les plus forts en gueule, on tombe sur le râble d’un élève pour lui faire subir un tabassage en règle, aussi furtif que violent. C’est ce qui est arrivé à Amine, 12 ans, jeudi dernier. Cet élève de 5e de la cité Baudelaire se changeait avec ses camarades après un cours de sport quand il a vu une meute se jeter sur lui.

Lire l’article de la Voix du Nord

Ados délinquants en baisse !

Vols, recels, contentieux, dégradations, les délits commis par les mineurs sont les mêmes que ceux des adultes. En France, en 2017 selon le ministère de la Justice, près de 170 000 affaires de délinquance juvénile ont été traitées par la justice, soit une baisse de 7,4 % par rapport à 2016. Depuis l’ordonnance du 2 février 1945, ces enfants doivent répondre de leurs actes devant une justice qui leur est dédiée. Quelle prise en charge pénale pour un mineur délinquant ? Comment trouver le juste milieu entre sanctions et éducation ?

Lire la suite et réécouter l’émission avec :
-Laurent Richard, juge pour enfants au tribunal de Versailles en région parisienne
-Gérard Mauger, sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, auteur de Sociologie de la délinquance juvénile, (La découverte).
– Christophe Daadouch
, juriste, formateur dans les institutions sociales, spécialiste de la protection de l’enfance et du droit pénal des mineurs.
– Renaud Houdayer
, directeur territorial de la Protection judiciaire de la jeunesse en Franche Comté, ancien éducateur.

4è Rencontre des villes de + de 100 000 habitants

4è Rencontre nationale des élu.e.s et professionnel.le.s de la jeunesse des Villes de plus de 100 000 habitantssera organisée en partenariat avec la Ville de Paris, à Paris, les 19 et 20 mars 2019. Actrices et acteurs de la jeunesse des “grandes villes”, venez échanger surl’accès à la culture et aux loisirs des jeunes ainsi que sur le travail avec les CAF dans le cadre des politiques jeunesse territoriales.

Voir l’article et s’inscrire

Formation Francas gratuite !

Afin d’élargir l’offre et les supports de formation, mais aussi de contribuer à ouvrir plus fortement les acteurs éducatifs sur le numérique, les Francas d’Auvergne-Rhône-Alpes se sont lancés dans la construction d’un Mooc, initiales de Massive Open Online Course, comprenez “formation ouverte massivement en ligne”. Un moyen souple et interactif pour se former. Trois sessions sont prévues autour de trois thèmes : la participation des enfants, l’histoire et l’influence des Francas sur l’action éducative et la place des enfants dans les programmes politiques.

Voir et s’inscrire à cette formation gratuite… des Francas en Auvergne Rhône-Alpes !