Violenter un enfant, c’est le marquer pour longtemps

Parce que… Crier, frapper, faire du chantage, pincer, gifler, tirer les cheveux ou les oreilles, humilier, donner une fessée, punir, priver, minimiser ses émotions, insulter… c’est marquer son enfant pour longtemps.

Parce que les violences éducatives sont encore majoritairement considérées comme légitimes par les Français, alors que les preuves scientifiques des répercussions médicales et sociales de ces violences s’accumulent…

Lire la suite

l’Observatoire national de la protection de l’enfance

L’association des missions d’observation quantitative, de promotion des bonnes pratiques et de soutien à la recherche qui caractérise l’ONPE est unique en Europe. Si l’on retrouve certains de ces axes au sein d’instances étrangères, comme l’Observatoire suisse de la mal-traitance envers les enfants, l’Observatoire de l’enfance, de la jeunesse et de l’aide à la jeunesse (Oejaj), en Belgique, ou encore le Deutsches Institut für Jugendhilfe und Familienrecht (Dijuf), en Allemagne, seul l’ONPE (Observatoire national de la protection de l’enfance) présente la particularité d’associer ces trois dimensions d’analyse.

Bénévolat : qui sont ces jeunes Français qui s’engagent ?

Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes Français décident de donner de leur temps à des associations en tant que bénévoles. Un engagement parfois né d’un déclic. D’autres fois, poussé par un projet, philosophique ou professionnel. Mais presque toujours motivé par l’idéal d’un monde un peu meilleur.  Témoignages croisés.

Lire la suite