Quels enfants laisserons-nous à la planète – les Amanins

Un film de Anne Barth, produit par Michel Valentin.

La question Quels enfants laisserons-nous à la planète ? est au cœur de l’enseignement d’Isabelle Peloux, institutrice de l’école du Colibri, une école primaire de la Drôme en France.

En immersion pendant un an, la réalisatrice franco-québécoise Anne Barth a su capter de façon sensible les interactions entre Isabelle, les enseignants stagiaires et les enfants. Éducation à la paix, débat philosophique, écologie relationnelle et environnementale sont parmi les sujets du film qui captive petits et grands !

Ce film nous renvoie à l’enjeu même de l’éducation, notre éducation et celle des générations futures… Une éducation centrée sur la nécessité d’apprendre à faire ensemble, sur le besoin d’éduquer pour élever les consciences.

Voir le film

Le véritable antidote à l’épidémie n’est pas le repli, mais la coopération

Face à l’épidémie due au coronavirus, beaucoup accusent la mondialisation et prétendent que le seul moyen d’éviter que ce scénario se reproduise est de démondialiser le monde. Construire des murs, restreindre les voyages, limiter les échanges. Et pourtant, si le confinement, à court terme, est essentiel pour freiner l’épidémie, l’isolationnisme, à long terme, provoquerait un effondrement de l’économie sans offrir aucune protection contre les maladies infectieuses. Au contraire. Le véritable antidote à l’épidémie n’est pas la ségrégation, mais la coopération.

Voir l’article

Abstention des jeunes – Les enseignements du 1er tour des municipales 2020

Le 3 mars dernier, Frédéric Dabi, Directeur général adjoint de l’Ifop, présentait à l’AMF, les résultats du sondage « Les jeunes et les municipales 2020 », commandé par l’Anacej et le Forum Français de la Jeunesse. Deux semaines avant le premier tour et alors que l’épidémie de Covid-19 n’avait pas pris l’ampleur qu’elle a aujourd’hui, nous annoncions une abstention des 18-25 ans jamais observée… Il est temps de se pencher sur le comportement électoral effectif des jeunes, grâce au sondage jour du vote, réalisé par Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio*.

Voir l’article de l’anacej

Apprendre par la coopération : compte-rendu de colloque avec Sylvain Connac

Les 9 et 10 janvier 2020 ont eu lieu deux colloques organisés par le Sgen-CFDT Alsace sur le thème « Apprendre par la coopération, enseigner sans exclure ». Ce sont ainsi 280 participants pour le Haut-Rhin et un peu plus de 200 pour le Bas-Rhin qui se sont retrouvés, dans la salle Léo Lagrange pour les professeurs du 68 et dans la prestigieuse salle Pasteur du Palais Universitaire de Strasbourg pour les professeurs du 67. Sylvain Connac a mis en pratique la coopération avec les participants au colloque.

Lire le CR et les documents joints

Compte d’engagement citoyen en tant que bénévole associatif

Pour bénéficier du compte d’engagement citoyen en tant que bénévole associatif, vous pouvez déclarer vos activités sur le téléservice « Le Compte bénévole ». Le téléservice de déclaration des activités bénévoles associatives est en ligne : Le compte bénévole. Il est possible de déclarer vos activités bénévoles réalisées en 2017 jusqu’au 28 février 2019. Elles pourront être attestées par le « valideur CEC » de votre association jusqu’au 19 mars 2019. En effet, chaque association doit avoir nommé, au sein de son instance de direction (conseil d’administration, bureau…), un dirigeant bénévole qui assume le rôle de « valideur CEC » selon la procédure décrite ici.
Cette procédure lui permet notamment d’être prévenu par mail chaque fois qu’un bénévole souhaite faire valider une déclaration pour bénéficier de droits CEC.

Voir l’article complet sur le site du gouvernement