Quand la BD conforte la démocratie

La BD: une arme pour défendre la démocratie aurait été un titre plus percutant, mais trop éloigné de la réalité. Les dessinateurs sont les premiers à dire qu’un crayon n’arrête pas une kalachnikov. Les dessinateurs acceptent de prendre des risques, mais ils sont des défenseurs pacifiques de la démocratie.

Dans leur dernier ouvrage, Fabrice Erre et Terreur Graphique se penchent avec talent sur « Le pouvoir de la satire »[1]. Ils montrent avec humour l’importance de la caricature à travers le temps et ses différents supports: graffiti, poésie, journaux satiriques ou aujourd’hui productions diffusées par internet.  Elle s’est toujours attaquée aux pouvoirs en place: politique ou religieux.

Voir l’article complet

À Brest, une réquisition citoyenne pour ne pas laisser les jeunes exilés dans la rue

Nécessité faisant loi, à Brest, le collectif « Zéro personne à la rue » a réquisitionné une habitation inoccupée, instituée en « Maison des mineurs », pour ne pas les laisser les jeunes isolés dormir dehors. Mais face à une préfecture qui relaie à la lettre la politique déshumanisée du gouvernement, la situation reste extrêmement détériorée.

Lire le reportage

La convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant du 20/11/1989

100 questions-réponses dans cet ouvrages de Jean-Pierre Rosenczveig avec une préface de Jacques Toubon

L’enfant – le mineur – est souvent présenté comme source de risques. Mais a-t-il des droits ? Peut-il engager sa responsabilité civile, pénale, disciplinaire ? Peut-il s’exprimer et porter plainte ? Que savons-nous du statut fait aux enfants en France et que savent-ils de leurs droits ? Ce jeu de questions-réponses entend répondre aux principales interrogations sur le statut des enfants de France.

Magistrat honoraire, Jean-Pierre Rosenczveig est ancien président du tribunal pour enfants de Bobigny, expert UNICEF sur les droits de l’enfant, membre du collège Droits des enfants du Défenseur des Droits, enseignant Master II à Paris X-Nanterre et ancien président du Bureau international des droits de l’enfant.

Lire des extraits

Retour sur le congrès mondial sur la justice pour enfants

Sous le haut patronage de l’UNESCO, le Congrès Mondial sur la justice pour Enfants a eu lieu du 28 à 30 mai 2018 et a traité les trois problématiques suivantes:
➜ La tendance mondiale impliquant la participation des enfants aux
activités extrémistes violentes et les réponses envisageables;
➜ La nécessité d’identifier davantage de moyens efficaces pour réduire la délinquance juvénile et la récidive;
➜ Comment améliorer les mécanismes de protection des enfants vulnérables et les stratégies de prévention précoce.

Lire la suite

La justice des enfants, c’est la plus passionnante

Jean-Pierre Rosenczveig reste le visage de la justice des enfants. Il publie Rendre justice aux enfants, ouvrage où il fait le bilan de 40 ans de combat. Il y a quatre ans, il quittait la présidence du tribunal pour enfants de Bobigny, après être devenu au fil des années le porte-parole de la justice des enfants, notamment face à Nicolas Sarkozy.

Voir le texte et la vidéo