Les mineurs non accompagnés au regard du droit

Depuis sa première décision-cadre du 21 décembre 2012, le Défenseur des droits n’a cessé d’être saisi d’atteintes aux droits de ces enfants appelés d’abord mineurs isolés étrangers puis mineurs non accompagnés. La Défenseure des droits, Claire Hédon, rend public ce jour un rapport intitulé « Les mineurs non accompagnés au regard du droit » qui fait le bilan de 10 ans d’interventions de l’institution pour rappeler le droit applicable et la nécessaire prévalence de l’intérêt supérieur des enfants concernés.

La Défenseure des droits réaffirme dans ce rapport, que tout jeune se disant mineur et isolé est un enfant à protéger, relevant des dispositions légales de la protection de l’enfance, et doit être pris en charge à ce titre, ainsi que le stipulent la Convention internationale des droits de l’enfant et de la Convention européenne des droits de l’homme.

Voir l’article complet

Parution du rapport de l’étude sur l’animation occasionnelle

Quelles motivations à devenir animateur dans un cadre occasionnel ? Quelle perception de cette pratique ? Quels apports, dans la vie personnelle ou professionnelle, d’une telle expérience renouvelée à diverses périodes ? Comment définir cette pratique ? C’est à toutes ces questions que la nouvelle étude de l’Ovlej apporte des réponses.

Voir l’étude

Les universités populaires : entre accès aux savoirs, sociabilité et solidarité

Dans les années 1980, les universités populaires ont connu un nouvel essor qui s’est amplifié au début des années 2000. Leur activité reste cependant peu documentée, ce qui a conduit le CERLIS et l’INJEP à réaliser une enquête pour mieux caractériser ces associations d’éducation populaire. Plus d’une centaine d’universités se revendiquant comme « populaires » sont en activité.

Voir la suite

Le sexe, le genre et l’égalité (à l’école)

À partir de travaux récents, majoritairement francophones et anglophones parmi lesquels des textes fondateurs plus anciens, sur le mouvement féministe qui a joué un rôle majeur dans la lutte pour l’égalité des sexes, nous montrerons dans une première partie combien l’outil d’analyse que sont les rapports de genre nous permet de mieux comprendre les enjeux d’une éducation à la sexualité au prisme de l’égalité femme/homme. Une deuxième partie sera plus particulièrement consacrée aux modes de socialisation des adolescent·es en matière de sexualités et sur le consensus actuel, perçu comme obsolète, de centrer principalement l’éducation à la sexualité sur la transmission des faits biologiques, sur les interdits et sur les risques.

Voir la notice et le dossier complet

Construire ensemble la politique de l’enfance

Le collectif Construire ensemble la politique de l’enfance (CEP Enfance) regroupe depuis 2014 une centaine d’organismes œuvrant dans les champs de l’enfance. La Fédération nationale des Francas en est un membre actif depuis 2021. Les candidat·es à l’élection présidentielle ont débattu de l’avenir de la politique de l’enfance au forum organisé par le CEP-Enfance le 29 janvier 2022.

Le débat a réuni les représentantes de : Anne Hidalgo, Yannick Jadot, la « Majorité présidentielle », Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse et Fabien Roussel, devant 800 participant·es (sur place et en visio).

Voir la visio