150 enfants et ados investissent des lieux du patrimoine lyonnais

C’est mon patrimoine ! participe de l’éducation artistique et culturelle des enfants et des adolescents pendant les vacances scolaires. Accueillis dans les lieux de patrimoine sur l’ensemble du territoire, les jeunes ont accès à différents programmes d’activités pluridisciplinaires. Ateliers, visites théâtralisées, jeux de piste, lectures, danse, performances ou pratique des arts numériques permettent de s’approprier de façon inédite le patrimoine. Retour sur l’édition 2018 menée par les Francas du Rhône et de la métropole de Lyon.

Voir la suite sur le nouveau site de l’UR AuRA

Soutenons nos jeunes ! Gardons Es.P.O.I.R.

L’ Espace Personnel d’Orientation, d’Insertion et de Remobilisation permet aux jeunes décrocheurs d’être acteur de leur réussite

Le dispositif Es.P.O.I.R est un dispositif partenarial qui fonctionne depuis 8 ans au lycée Alfred de Musset à Villeurbanne avec les Francas du Rhône et de la métropole.

Il s’adresse à des jeunes de 16 à 25 ans, sortis du système scolaire sans diplôme, sans solution de formation ni de possibilité d’accès à l’emploi.

Le constat montre que ces jeunes cumulent aussi d’autres difficultés d’ordre social, affectif, familial… qui ne leur permettent pas d’envisager dans l’immédiat et sereinement la construction d’un projet réaliste.

Voir la suite… et participer !

 

« Momo Challenge » : le nouveau jeu dangereux des ados

À chaque année son nouveau jeu inquiétant pour les adolescents. Depuis quelques semaines, le « momo challenge » affole les jeunes sur la toile.

Tout commence sur les réseaux sociaux, où est diffusé le numéro du fameux « momo ». Une fois rentré sur WhatsApp, une application de messagerie cryptée, la personne reçoit la photo d’une femme-oiseau au visage déformé, inspiré d’une poupée créée par Link Factory, un artiste japonais.

Le harceleur lui explique qu’il doit réaliser un certain nombre d’actions et de défis plus ou moins dangereux. L’objectif du challenge : une rencontre avec Momo.

Voir la suite de l’article