Dépendance au smartphone : quelles différences entre les filles et les garçons ?

Le smartphone est omniprésent dans le quotidien des adolescents. Entre 10 ans et 15 ans, ils sont 87 % à posséder un smartphone. C’est même le cas de 65 % d’entre eux depuis l’entrée en classe de sixième. Dès lors, ils sont de plus en plus nombreux à craindre la perte de ce portable qui les relie à leurs amis et au monde, et à ressentir le besoin de consulter fréquemment les messages et notifications qu’ils reçoivent.

Dans l’une de mes recherches sur la « génération Z » publiée en 2018, j’estimais que 85 % des 15-18 ans pouvaient être considérés comme dépendants à leur smartphone, contre 77 % des 18-24 ans et 68 % des 25-34 ans. Mais quels usages les adolescents font-ils vraiment de leurs smartphones ? Et existe-t-il des différences entre les filles et les garçons pour expliquer l’usage dépendant au smartphone ?

Lire l’article complet

Impact de la crise sur la vie associative

Initié par le mouvement associatif, le document présente et analyse les résultats de 3 enquêtes menées sur l’impact de la crise sanitaire sur le secteur associatif. Récoltés entre mars et juin, les réponses à ces enquêtes montrent l’impact du confinement et de la pandémie en général et la façon dont ce choc a été perçu par les acteurs associatifs. Cela permet aussi de voir l’évolution du ressenti et des besoins des associations sur la période, ainsi que leur vision sur les mois à venir.

Lire le document

Coronavirus et Accueils Collectifs de Mineurs – Note actualisée au 05 octobre 2020

Le service juridique de la Jeunesse au Plein Air (JPA) vous propose une note juridique Coronavirus et ACM.

Consulter et télécharger : Coronavirus et ACM – Note actualisée au 05 octobre 2020

La note reprend ce qu’il faut savoir dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons, notamment les dernières informations :

  • Projet de loi pour la prorogation au 1er avril 2021 du régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence sanitaire – lire l’article JuriACM ;
  • Stratégie de gestion des cas Covid-19 dans les ACM – disponible ici ;
  • Stratégie de gestion des cas Covid-19 dans les établissements scolaires – disponible ici ;
  • Question au Gouvernement – annulation des voyages scolaires à cause de la Covid et situation des établissements privés (repris en introduction) ;
  • Décret n°2020-1217 du 3 octobre 2020 modifiant le décret du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires – ajout de 3 départements à la liste des zones de circulation active du virus (repris dans le point 2) ;
  • Prise en charge à 100 % de l’activité partielle par l’Etat pour les entreprises de l’événementiel, de la culture, des opérateurs de voyage et de séjour et du sport – lire le communiqué du Gouvernement ;
  • Décret n°2020-1200 du 30 septembre 2020 relatif au fonds de solidarité à destination des entreprises particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de covid-19 et des mesures prises pour limiter cette propagation ;
  • Circulaire relative à la prise en compte dans la fonction publique de l’État de l’évolution de l’épidémie de covid-19.

D’autres documents sont disponibles sur le site

Le Comité jeunes de l’Anacej

Le Comité jeunes de l’Anacej est une instance de l’Anacej qui regroupe des représentant.e.s de dispositifs de participation issu.e.s de toute la France, de collectivités territoriales ou de fédérations d’éducation populaire adhérentes à l’association. Quatre d’entre elles et eux siègent au Conseil d’administration. Ils et elles ont un pouvoir de décision sur les orientations de l’association.

Voir l’article complet

Illectronisme : le Sénat fait 45 propositions pour lutter contre cette fracture numérique

La crise du Covid-19 a mis en exergue le rôle essentiel des outils numériques, mais aussi les fractures qui en résultent. Dans un rapport, des sénateurs font 45 propositions et appellent à mobiliser 1 milliard d’euros pour financer l’inclusion numérique. C’est quatre fois plus que le montant alloué par le gouvernement dans le cadre du plan de relance.
« L’illectronisme ne disparaîtra pas d’un coup de tablette magique ! » Préviennent les sénateurs, en introduction du rapport de la mission d’information sur la lutte contre l’illectronisme et pour l’inclusion numérique.

Lire l’article