Adolescentes et adolescents des villes et des champs. La dimension spatiale des inégalités éducatives

Il s’agit d’un ouvrage dont le directeur et un contributeur ont beaucoup travaillé avec les Francas. Cet ouvrage contribue à l’identification des inégalités éducatives liées aux contextes et espaces de vie des adolescents âgés de 11 à 15 ans en France. Le lieu de résidence et sa distance au collège comme aux autres équipements, le milieu social des parents et leurs stratégies éducatives, le genre des adolescents ou les effets des politiques publiques sont autant de facteurs d’inégalités. L’étude de ces différentes dimensions des espaces de vie des adolescents pose la question d’une justice sociale spécifique à la classe d’âge concernée.

Voir

Ces lycéens réalisent une bande-annonce sur le thème de la tolérance

Vivant, un thriller de Roland Fuentès devient une bande-annonce, sur le thème de la tolérance. C’est un roman pour ados, adultes, un thriller qui raconte l’histoire d’une bande de jeune qui s’entend très bien, avant l’arrivée d’un intrus, invité par un des jeunes. À partir de ce moment l’ambiance au sein du groupe va devenir très mauvaise. Une tension s’installe, jusqu’au moment ou l’un des protagonistes a envie de tuer l’autre…

Voir l’article sur le travail des lycéens de Châtillon-sur-Chalaronne dans l’Ain.

 

Aux œuvres citoyen·nes : une invitation des Francas

La Fédération nationale des Francas publie cette contribution pour inviter :

  • les espaces éducatifs et en particulier les centres de loisirs, à reprendre le chemin des espaces de cultures (théâtres, cinémas, musées, monuments, festivals, sites patrimoniaux et jardins, médiathèques, observatoires et centres scientifiques, muséums…)
  • des lieux de culture à faire une place de choix aux enfants et adolescent es et à leurs parents, aux acteurs et actrices de l’éducation,
  • les pouvoirs publics à soutenir ces rencontres.

Aux œuvres citoyen·nes ! pour partager cette conviction de Jean Jaurès que « le chef-d’œuvre est rapetissé à n’être admiré que par quelques-uns ».

Lire la proposition