Tribune concernant le rapport Borloo sur les banlieues

La Fédération nationale des Francas est co-signataire avec 10 autres organisations de jeunesse et d’éducation populaire -dont la Ligue de l’Enseignement et les CEMEA- d’une lettre ouverte dans le Journal du dimanche remerciant Jean-Louis Borloo pour les éléments contenus dans son rapport sur les banlieues Vivre ensemble, vivre en grand.

Lire la tribune

Écouter les radios Francas…

Vous pouvez déposer un contenu si vous représentez une association départementale des Francas, une Union régionale ou un organisateur local affilié aux Francas. (Si ce n’est pas le cas, utilisez le formulaire decontact).

Dès lors, vous pouvez solliciter un identifiant et un mot de passe, qui seront générés par l’administrateur en cliquant sur « connexion ».

Cette application de connexion vous permettra de déposer dans la rubrique podcast sur un serveur dédié, en ligne, un son (mp3 – 320 kbps maximum), une photo (jpeg) et un texte (doc) en inscrivant la catégorie, l’âge des enfants ou des jeunes concernés ainsi que le thème.
Nous vous invitons également, pour plus de valorisation au moment de la diffusion sur la webradio, à citer en début et en fin de reportage le nom de votre centre de loisirs éducatifs ou de votre structure, ainsi que la tranche d’âge des enfants ou adolescents concernés (par exemple avec un jingle d’entrée et de sortie…).

Voir (et écouter)  les radios

Réglement Général sur la Protection des Données (RGPD)

En France, chaque personne dispose d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression de ses données personnelles. Ces droits sont inscrits dans la loi depuis 1978. Le Règlement général pour la protection des données (RGPD), qui entre en application en 2018, confirme ces droits et les fortifie.

Voir les articles très pédagogiques proposés par la Maif

Mise en oeuvre de la convention internationale des droits de l’enfant – Année 2017

Le Conseil de l’enfance et de l’adolescence du Haut conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) doit veiller notamment à la manière dont la France oriente ses politiques publiques dans le respect de ses engagements internationaux, en particulier au titre de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). Le Conseil de l’enfance et de l’adolescence a donc inscrit à son programme des modalités de travail relatives au suivi des droits des enfants.

Voir le site et le rapport