Labellisation ATEC J.E. V.I.S.E.

Vendredi 17 janvier 2020, nous avons labellisé une nouvelle ATEC en Isère à Estrablin. Une quinzaine de jeunes de 12 à 17 ans composent cette ATEC et 9 d’entre eux sont élus au bureau de l’association. Ils ont d’ailleurs pris le parti d’avoir une direction la plus partagée possible avec une présidente et deux co-présidents.

Cette ATEC est née d’une synergie d’un groupe de jeunes fréquentant le Point Jeunes d’Estrablin voulant s’engager notamment pour l’écologie et se sentant frustrés dans leur capacité d’action. Une de leur animatrice du point jeune, Chloé, connaissant le dispositif des ATEC, leur a présenté ce projet.

Motivés par l’idée, les jeunes ont coopéré pour créer leur ATEC qu’ils ont choisi de nommé J.E. V.I.S.E., ce qui correspond à l’acronyme « Jeunes Ecolos Voyageurs Isèrois Solidarité Entraide ». L’objectif de leur ATEC est de réaliser des actions citoyennes et chantiers dans les communes environnantes, découvrir le monde qui les entoure en accomplissant de bonnes actions ainsi que de vivre une expérience collective.

Voir la suite sur le site des Francas de l’Isère

Vos ados face aux écrans

Selon le 15e Baromètre de la santé visuelle (ASNAV), les 16/24 ans passent environ 3h30 par jour sur leur smartphone et 2h47 sur un ordinateur.Un nombre croissant de parents s’inquiètent et se sentent démunis face à la place de plus en plus centrale des écrans dans la vie de leurs adolescents. La figure du jeune accro aux jeux vidéo ou aux réseaux sociaux a envahi les médias.
Ce phénomène récent qui creuse un fossé entre les générations est-il aussi grave que certains le pensent ?
Comme souvent, la réponse à cette question mérite d’être nuancée. Les écrans sont omniprésents dans notre quotidien et celui de nos enfants. C’est un fait indiscutable et il est illusoire de vouloir le nier ou de s’y opposer.
De plus, lorsqu’ils sont bien utilisés les écrans constituent une formidable opportunité pour les jeunes de former leur esprit et leur intelligence, construire leur individualité, développer leurs relations sociales, apprendre la décision rapide, développer leur sens de la déduction…
L’enjeu n’est donc pas de les éloigner des écrans mais bien plus de les guider dans leur pratique, pour qu’ils empruntent le chemin d’un usage raisonnable.

Lire l’article complet

« Cela permet d’avoir une liberté d’esprit » : en France, collégiens et lycéens adhèrent très majoritairement à la laïcité

« La laïcité, c’est important car cela met tout le monde sur un pied d’égalité. » Ce constat est celui d’un élève d’un lycée de région parisienne, qui s’explique : « La laïcité enlève l’importance de la religion, qui est quelque chose de personnel, ce qui permet à tout le monde de pouvoir s’entendre. » Un témoignage, recueilli par franceinfo aux portes d’un établissement scolaire, qui correspond aux résultats de l’étude sur la perception de la laïcité par les élèves dévoilée mercredi 29 janvier par le Centre national d’étude des systèmes scolaires.

Voir l’article

Une rue aux enfants rue pour tous

Une rue aux enfants rue pour tous est une rue normalement ouverte à la circulation motorisée que l’on ferme temporairement pour que les enfants puissent jouer librement sur toute sa largeur en toute sécurité.
À l’occasion du 30e anniversaire de la convention internationale des Droits de l’enfant qui aura lieu le 20 novembre prochain, l’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes (ANACEJ), le Cafézoïde, Rue de l’Avenir et Vivacités Ile-de-France lancent, en collaboration avec des groupe d’appui dans certaines régions, un appel à projets « Rues aux enfants, rues pour tous » dont ce sera la troisième édition.

Voir l’appel à projets