Un fablab à Rillieux dans le Rhône

Depuis janvier, l’Atelier Numérique des Centres Sociaux développe un projet de fablab sur Rillieux.

Mais c’est quoi d’abord un Fab Lab ?

Venez le découvrir grâce à des ateliers d’initiation ouverts à tous (dès 11 ans) qui auront lieu du 8 au 22/07 à l’Atelier Numérique. Et découvrez avec MEDIAPOLY, le nouveau jeu développé par l’Atelier Numérique des Centres sociaux de Rillieux (Velette).

Sur le site

Sur FaceBook

Les cités éducatives ont fait la preuve de leur efficacité

« Le modèle de fonctionnement des cités éducatives a montré sa pertinence en situation de crise, il a pu montrer qu’il n’est pas « un dispositif de plus », mais un facilitateur de mobilisation collective« , tel est l’avis rendu par le comité national d’orientation et d’évaluation (CNOE) des cités éducatives, après la réalisation d’une enquête de l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT) auprès des 80 cités éducatives au début du confinement.

Le CNOE encourage les acteurs des cités éducatives à poursuivre leurs efforts, et à porter une attention particulière sur 4 points :

Voir la suite

Que cherchent les jeunes sur les réseaux sociaux ? – Les jeunes et le numérique

Internet est un formidable réservoir d’information auquel ont recours les jeunes. Leurs réflexes sont aujourd’hui bien huilés autour de quelques sources préférées : Google voire Wikipédia pour l’info, Facebook, Twitter pour le suivi des communautés, et pour beaucoup Youtube – le chouchou – pour s’exprimer, voir, suivre et chercher.

Internet, les réseaux sociaux et l’usage grandissant des mobiles permettent surtout aux adolescents de se retrouver, d’échanger sur leurs expériences,  de développer des relations à distance des pouvoirs institués (famille, école,…). Des applications mobiles de messagerie instantanée comme Whatsapp ou Snapchat sont clairement plébiscitées par les adolescents. Elles requièrent une connexion mais pas de forfait téléphonique et peuvent être un moyen gratuit de communication. Les messages et photos jointes sont parfois programmés pour être détruits après consultation.

Voir la suite…

Philippe Meirieu : « La classe est un lieu où l’on accède au commun »

On peut facilement remplacer le mot classe par les mots accueils collectifs de mineurs.

Philippe Meirieu rappelle ici les limites de l’enseignement à distance imposée par la crise sanitaire. La classe est avant tout un collectif incarné, dit-il. Or, la logique individualiste qui a inspiré la philosophie de la continuité pédagogique perdure aujourd’hui dans l’apologie du télétravail. Face à cela, il propose une mobilisation collective et participative et, pour éviter un retour du « productivisme scolaire », un enseignement fondé notamment sur l’accès à l’art et la culture.

Voir l’article complet d’Alternatives économiques